L'actualité du SDSN France 

JUILLET 2020

Comment utiliser les Objectifs de Développement Durable (ODD) pour mieux reconstruire après la COVID ?

Le 30 juin dernier, le Rapport sur le développement durable 2020 comprenant les indices et les tableaux de bords ODD a été publié. Rédigé par Jeffrey Sachs et une équipe d'experts indépendants travaillant pour le réseau SDSN, il met cette année l'accent sur la lutte contre le coronavirus ainsi que sur la reprise tirée par les investissements que le monde devrait adopter pour surmonter la crise économique causée par la pandémie.

Le rapport analyse également la manière dont les gouvernements ont réagi à la crise sanitaire immédiate et décrit les enseignements qui en découlent pour les autorités de santé publique, les gouvernements en général et le public. La crise a montré les profondes faiblesses des systèmes de santé publique, y compris dans bon nombre des pays les plus riches qui étaient considérés comme bien préparés à une telle pandémie. Entre-temps, certains pays, notamment dans la région Asie-Pacifique, ont (jusqu'à présent) réussi à contenir la Covid-19 et à minimiser les dommages causés à leurs économies. 

Le rapport présente une nouvelle approche et un indice de l'efficacité de la réponse précoce des pays à la Covid-19 dans 33 pays de l'OCDE, qui intègre des considérations sanitaires et économiques. Autre point important, le rapport constate qu'entre 2015 et 2019, la communauté mondiale a fait des progrès significatifs sur les objectifs de développement durable. Cependant, aucun pays n'est en voie de réaliser tous les ODD.

Pour le positif, la réduction des impacts environnementaux résultant du déclin de l'activité économique a été significative et a fait surgir un nouveau questionnement : comment restaurer cette même activité économique en effaçant les anciens modèles dégradant l'environnement ?

La coopération internationale, couverte par l'ODD 17 (Partenariats pour les objectifs), peut accélérer une résolution favorable et rapide de l'épidémie. En effet, il n'y a pas d'autre moyen de réussir.
Le rapport identifie également cinq mesures clés que la coopération mondiale devrait inclure :
diffuser rapidement les meilleures pratiques, renforcer les mécanismes de financement pour les pays en développement, s'attaquer aux points chauds de la faim, assurer la protection sociale et promouvoir de nouveaux médicaments et vaccins.

https://www.sdgindex.org/news/press-release-sustainable-development-report-2020/

AVRIL 2020

Pour ceux qui ont raté le webinaire

"Rapport sur le développement durable en Europe"

Le "Rapport sur le développement durable en Europe" a été lancé en novembre 2019. Il s’agit du premier rapport quantitatif indépendant sur les progrès de l'Union européenne et de ses États membres vers les objectifs de développement durable (ODD). Le Réseau de solutions pour le développement durable (SDSN) et l'Institut pour la politique environnementale européenne (IEEP) vous invitent à vous joindre aux citoyens européens et aux leaders mondiaux pour participer à ce webinaire.

Présentation du "Rapport sur le développement durable en Europe" le mercredi 29 avril à 14:00 (UTC+2). 

Pour assister au webinaire ou pour le revoir :
https://register.gotowebinar.com/register/332070509284860683?source=blog

Webinaire SDSN de 24h sur le sujet du bien-être et du développement durable

Le SDSN organise mercredi 22 avril 2020, un séminaire en ligne sur le bien-être et le développement durable. Cette initiative utilisera le bonheur comme prisme pour discuter du développement durable et du bien-être humain et pour célébrer notre conscience connectée dans le monde entier. Ci-dessous vous trouverez le lien avec l'agenda du webinaire du 22 avril et les séances adaptées à la zone horaire de France métropolitaine. 

https://www.unsdsn.org/24hour-webinar

MARS 2020

Conférence virtuelle sur le coronavirus

Le SDSN organise lundi 30 mars 2020, une conférence virtuelle (en ligne) sur l’épidémiologie et l’économie du coronavirus. Ce projet a été monté dans des délais très courts en partenariat avec l’Académie des objectifs de développement durable (SDG Academy), avec la contribution des experts thématiques et géographiques de notre réseau. Il devrait avoir une large audience. Pour vous inscrire : bit.ly/EconomicsOfCOVID19

Merci de diffuser l’information. En espérant que vos proches sont à l’abri. A lundi !

Le corona vu par Elyx

Je tiens à partager avec vous, le dernier document réalisé par la Fondation ELYX : Le Corona, moi, nous, le monde.... et après. 

Il s'agit de la première partie expliquant sans angoisse la situation actuelle. La seconde, en avril, fera de même pour le monde d'après. http://elyx.net/corona1/

Le document est en libre accès (ainsi que sa version PDF et ses stickers whatsapp et telegram). N'hésitez pas à vous en saisir pour le partager au sein de SDSN et avec votre réseau ! A titre d'info, le document sera inclus dans le suivi pédagogique du ministère de l'Éducation auprès des collégiens et lycéens. Il est présent au sein des groupes de réflexion pour l'après Corona : Confinés Immobilisés, Osons le progrès !, etc.

SDG Academy, l'académie des objectifs développement durable

La SDG Academy propose de nombreux cours passionnants sur des sujets liés aux objectifs de développement durable (ODD). Pour en savoir plus, rien de plus simple : https://sdgacademy.org/courses/

Sondage d'opinion sur les objectifs développement durable

Vous trouverez ci-dessous le lien avec la consultation publique sur les progrès des ODD. L’objectif est de recueillir les opinions du public sur les progrès accomplis et les principaux défis rencontrés dans la mise en œuvre des ODD. L'enquête comprend 5 questions, il faut moins de 5 minutes pour y répondre. Merci diffuser largement ce lien auprès de vos membres et de votre réseau car nous aimerions avoir le plus de réponses possible provenant d'un ensemble diversifié de pays et de profils : https://www.unsdsn.org/sdsn-public-opinion-survey-on-sdg-progress-and-challenges

N'hésitez pas à partager via newsletter, réseaux sociaux ou tout autre moyen de communication.

JANVIER 2020

SDSN France (le réseau des solutions pour le développement durable), co-animé par Kedge Business School, CY Cergy Paris Université (ex-université de Cergy-Pontoise) et l'Université PSL, a organisé sa conférence annuelle le 20 janvier dernier à Paris. La journée a été dédiée au changement d’échelle des solutions contribuant aux objectifs de développement durable (ODD). Cette première journée a permis de partager les travaux réalisés au cours de l'année, et de réfléchir aux futurs projets qui seront développés ou soutenus. Quatre ateliers ont eu lieu dans la matinée.

 

L’atelier Éducation a réuni une quarantaine de participants de plus de 19 organismes. Il avait trois objectifs clés :

- cartographier, partager et sélectionner collectivement des dispositifs concourant à l’intégration du Développement Durable et de la Responsabilité sociétale (DD&RS) ainsi que des ODD dans les enseignements ;

- dessiner les lignes d’une stratégie de valorisation internationale (via SDSN notamment) et nationale (pour alimenter la feuille de route de l’État) ;

- parmi ces dispositifs et au-delà, identifier les plateformes numériques de valorisation et dessiner le paysage et le processus idéal d’une mise en valeur numérique.

Le collectif a bien avancé sur une cartographie et identifié les priorités et les outils qui sont « matures » et portés collectivement. Deux projets se dessinent dans les semaines et les mois à venir : 

- rendre visible le dispositif DD&RS et notamment le label DD&RS au-delà de l’enseignement supérieur : entreprises, collectivités et familles/jeunes ; un projet porté par le groupe de la table national 1 du séminaire ;

- prolonger la réflexion sur les plateformes numériques de ressources DD&RS pour l’enseignement supérieur ; un projet porté par le collectif CIRSES, CRI, AUF, AVUF, CPU, CGE. 

Dans les deux projets, toutes les personnes du groupe Éducation  qui souhaitent intégrer ces groupes de travail sont les bienvenues, merci de vous adresser à jaclyn.rosebrook-collignon@grenoble-em.com ou gerald.majou@cege.asso.fr qui relaieront. En savoir plus

 

L’atelier Finance responsable a pour objectif d’agréger et connecter les initiatives existantes. Elle s’appuie sur l’Alliance pour la Finance d’Après-Crise (pocfin.kedgebs.edu) un réseau de chaires de recherche, de chercheurs individuels et d’initiatives pédagogiques. En 2020 la commission mettra notamment en œuvre un manuel de finance SDSN, de nombreuses conférences de Recherche, et des actions en lien avec la société civile. En savoir plus

 

L’atelier ODD & Médias est parti du constat que les journalistes de la presse généraliste ne parlent que très rarement des ODD et de l’Agenda 2030. Ils ont conduit une étude de la presse du jour qui a montré que les journaux publient des articles ayant trait aux objectifs sans pour autant faire le lien avec l’Agenda 2030. Suite à cela, ils ont conclu que le problème n’était peut-être pas tant la "complexité" des 17 objectifs mais au contraire le fait que ce ne soit pas suffisant pour alimenter du contenu de qualité. Un outil d’information exhaustif qui pourrait être distribuée à toutes les rédactions serait précieux et potentiellement utile aux journalistes. Un tel outil devrait reposer sur une étude plus exhaustive de la presse à travers la grille des ODD, comme nous l’avons expérimenté dans cette matinée. Cela reviendrait à créer un baromètre ODD Médias qui fournirait à la communauté ODD et aux décideurs des informations précieuses sur l’évolution des objectifs, les forces et les faiblesses. En savoir plus

 

L’atelier Bonnes pratiques a réuni une vingtaine de professionnels engagés dans une démarche développement durable pour concevoir un recueil de "20 bonnes recettes pour NE PAS atteindre les objectifs de développement durable". L’objectif est de faire réfléchir en s’amusant. Ce recueil sous forme d’infographie synthétique met l’accent sur les travers que nous avons pu pratiquer sans toujours nous en rendre compte ces dernières années afin d'éviter de les reproduire. En savoir plus

 

Le débat en plénière sur le thème de "De la bonne pratique au changement systémique" a réuni le Pr. Jeffrey SACHS, fondateur et directeur du SDSN et directeur du Centre pour le développement durable de l’université de Columbia, Thomas LESUEUR, délégué interministériel au développement durable et commissaire général au développement durable au ministère de la Transition écologique et solidaire et Sam BARRAT, chef jeunesse et éducation aux Programmes des Nations Unies pour l’Environnement, Chair de HESI (Higher Education Sustainablility Initiative).

Deux séances de brainstorming (Pédagogie innovante et Feuille de route Agenda 2030) ont eu lieu dans l’après-midi.

La session de brainstorming Réveille ta formation ! a permis de soulever plus de 20 questions essentielles pour un campus ODD compatible. L'atelier était co-animé par Sulitest, le REFEDD et le collectif pour un réveil écologique.

La session Feuille de route de la France a permis d'aborder la question suivante : "Quelles contributions de SDSN pour changer d’échelle ?"  En savoir plus

 

Les personnes contact de chaque atelier sont les suivantes :

 

• Éducation : Jaclyn Rosebrook-Collignon (jaclyn.rosebrook-collignon@grenoble-em.com) et Gérald Majou (gerald.majou@cge.asso.fr)

• Finance : Thomas Lagoarde (thomas.lagoardesegot@kedgebs.com)

• ODD & media : Fabienne Pompey (pompeyf@un.org) et Yacine Ait Kaci (yacineak@gmail.com)

• Bonnes pratiques : Alexandre Pasche (alexandre.pasche@u-cergy.fr)

• Réveille ta formation :   Aurélien Decamps  (aurelien.decamps@kedgebs.com)

• Feuille de route : Edwige Duclay (edwige.duclay@developpement-durable.gouv.fr)

JUILLET 2019

Du 9 au 18 juillet 2019, s'est tenu le forum politique sur les ODD à New-York organisé par le Conseil économique et social de l’ONU. L’objectif de ce forum est d’évaluer ces ODD dans différents pays. Rappelons que les objectifs de développement durable (ODD) définissent les 17 missions adoptées en 2015 par les 193 États membres des Nations unies dans le cadre de l’Agenda 2030. Les objectifs visent l’intégralité des enjeux du développement durable comprenant l’inclusion sociale et la croissance économique. Voici un point sur la situation de la France basé sur les rapports récemment publiés au forum politique. En ce qui concerne la réalisation des ODD, les rapports du SDSN international et de l’Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE) font ressortir deux informations majeures.

Les deux organismes sont d’accord pour souligner que la France s’en sort bien en matière sociale, mais que beaucoup d'éléments laissent à désirer en matière environnementale ! D’après le rapport publié par l’INSEE, la pauvreté et les inégalités sont « contenues ». La politique de redistribution de la France permettrait de corriger les inégalités et de stabiliser la pauvreté mieux que dans d'autres pays. Seuls la Finlande, le Danemark et les Pays-Bas présentent des  taux de pauvreté moins élevés que la France. D’après le SDSN, le résultat est positif : l'élimination de la pauvreté (ODD 1) est un objectif que la France peut atteindre d’ici 2030.
Par ailleurs, toujours selon le rapport, la France possède l’espérance de vie la plus élevée des pays d’Europe de l’Ouest et du Nord avec 82,7 ans. Concernant l’éducation, la France est au-dessus de la moyenne de l’UE, selon l’INSEE. Selon le SDSN, les objectifs "bien-être et bonne santé" (ODD 3) et "éducation de qualité" (ODD 4) sont en voie de réalisation, mais des « améliorations sont possibles sur les mesures d’égalité d’accès aux services publics et d’opportunité. » 
Concernant l’environnement enfin, la consommation énergétique de la France a baissé de 9 % depuis 2005 mais l’utilisation des énergies renouvelables évolue moins rapidement par rapport aux objectifs de départ : 16 % contre un objectif de 23 % d’ici 2030.

La France fait partie des pays européen émettant le moins de gaz à effet de serre par habitant : entre 2005 et 2016, les émissions ont baissé de 17 %. La cause apparente en est le recours à l’énergie d'origine nucléaire faiblement émettrice de gaz à effet de serre.  

Néanmoins, pour le SDSN « les forts taux d’émissions de CO2, les niveaux de pollution élevés et les menaces sur la biodiversité vont nécessiter en France des transformations considérables en vue d’atteindre les objectifs d’ici la date limite de 2030. » Pour la réalisation des ODD qui concernent l’environnement, la France a encore du pain sur la planche : zone rouge pour la lutte contre le changement climatique (ODD 13) et zone orange pour la biodiversité (ODD 14 et 15).

En savoir plus sur Novethic ou télécharger le rapport de l'INSEE : ici

JUIN 2019

Le 27 mai, le SDSN et l'Académie pontificale des sciences ont organisé une réunion entre le pape François, des scientifiques du climat et plus de vingt ministres des finances pour débattre des objectifs de développement durable et du changement climatique. L'objectif de la réunion était de permettre aux experts du climat et aux ministres des finances de discuter de nouvelles données et renforcer la sensibilisation des dirigeants au changement climatique et au développement durable. Beaucoup plus qu'un problème environnemental, le changement climatique est l’un des défis les plus importants auxquels l’humanité ait été confronté. Il menace les progrès en matière de développement mondial, d’amélioration du niveau de vie et de réduction de la pauvreté. La réunion a spécifiquement porté sur les financements innovants pour le climat, prochaine étape critique vers la concrétisation de l'accord de Paris.

Le principal message porté tout au long de la réunion était l'urgence et l'espoir de la mise en place d'actions et d'investissements importants pour lutter contre le changement climatique.

Jeffrey Sachs a rencontré le pape François 

Autres actualités

MARS 2020

AFD : concilier objectifs développement durable, finance et développement 

L’Agence Française de Développement (AFD) organisera à Paris un grand sommet international sur l’alignement ODD des Institutions Financières de développement et d’investissement.

Il se tiendra du 10 au 12 novembre 2020 et sera assorti d’une conférence de recherche sur le thème : How to reconcile finance with action for climate and SDGs. Vous trouverez ci joint le save the date que vous pouvez diffuser au sein de votre réseau.

SEPTEMBRE 2019

Les objectifs de développement durable (ODD) concernent les États et les citoyens mais pas uniquement. Les entreprises et investisseurs constituent un rouage important de la machine développement durable. En effet, ces derniers ayant une grande exposition médiatique, la promotion des ODD par leurs paroles et leurs actions permettent une meilleure diffusion des solutions et innovations.

Selon une étude de Novethic, en partenariat avec B&L Evolution, sur le SBF120 (indice boursier sur la place de Paris) et sur les 100 plus grand investisseurs institutionnels français, 71 % des entreprises ont déclaré utiliser les ODD. Seulement, les investisseurs estiment ne pas avoir les informations suffisantes pour évaluer la contribution réelle des entreprises. 

En outre, on observe dans l'étude que les entreprises à chiffres d’affaires élevés citent de nombreux objectifs de développement durable. A contrario, les entreprises à faible chiffre d’affaire font peu mention des ODD. 

En ce qui concerne les institutions, même constat : plus le niveau d’encours est élevé, plus il est question de mentionner les ODD. L’inverse est également vérifié comme pour les entreprises.

Autre point à améliorer, la généralisation de la communication sur le sujet des objectifs de développement durable. En effet, 86 % des ODD sont portés par les directions RSE. Il serait souhaitable que les autres directions puissent se faire le relais de la communication développement durable.

JUILLET 2019

Les associations 4D et WECF France dans le cadre du projet européen « Construire une Europe durable pour tous et toute » ont demandé à 17 partenaires de la société civile (ONG) et du milieu académique de participer à la rédaction d’un rapport dressant l’état des inégalités en France par rapport aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030. Le 14 mai dernier est sorti le rapport « Remède à l’inégalo-scepticisme : une évaluation des inégalités en France au regard des objectifs de développement durable. » Les résultats sont sans appel, les inégalités en France s’aggravent dans toutes leurs dimensions (économique, politique, sociales et environnementale), se superposent et se renforcent. Le SDSN France a contribué à l’écriture de ce rapport. Face à ceux qui remettent en question l'accroissement des inégalités en France (les "inégalo-sceptiques"), l'article souligne que les pauvres en France sont plus nombreux (environs 8,8 millions de Français) et ont vu leur pouvoir d’achat décroître. Quant aux riches (imposés au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune), leur nombre est resté stable mais la fortune des plus riches d'entre eux a été multipliée par 7 en 20 ans. Le rapport souligne également l'importance d'autres inégalités : de revenus, d’alimentation (1 Français sur 5 est en situation de précarité alimentaire selon le Comité Français pour la Solidarité Internationale), d’espérance de vie (13 ans d’écart entre les plus pauvres et les plus riches) et bien d’autres.

L’objectif de ce rapport est de servir de référence aux associations et ONG engagées dans la réalisation des ODD et la réduction des inégalités.

Pour en savoir plus sur "l'inégalo-scepticisme", rendez-vous sur les articles des sites La CroixPolitis et Novethic

JUIN 2019

Le 24 mai, le SDSN France était présent à la conférence de Rémy Slama intitulée « Transdisciplinarité et recherche sur le développement durable » organisée par l'OCDE à l’Inserm au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Docteur en épidémiologie de l'Université Paris-Sud, polytechnicien et ingénieur agronome, a démontré que, pour atteindre les objectifs de développement durable, une approche transdisciplinaire était indispensable. Par exemple, pour convaincre les familles des pays du sud d’adopter les nouveaux fours familiaux à pollution réduite, une collaboration entre épidémiologistes, ingénieurs et anthropologiste était indispensable.

L’objectif est de réaliser l’alliance des sciences exactes, des sciences humaines et des ingénieurs pour travailler et atteindre les objectifs de développement durable.

Rémy Slama, épidémiologiste environnemental, directeur de Recherche à l’Inserm.

JUIN 2019

Le SDSN s'est associé avec le Centre pour les investissements durable de Columbia (CCSI), le Business and Human Rights Resource Centre et le Equitable Origin pour créer un atlas qui explique comment le secteur des énergies renouvelables peut contribuer aux objectifs de développement durable (ODD).

Aujourd'hui, le secteur des énergies renouvelables est essentiel à la réalisation des ODD des Nations unies, qui visent à créer un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ainsi, pour chaque objectif de développement durable, l'Atlas explore les opportunités et les impacts potentiels du développement de projets d'énergie renouvelable, et fournit des recommandations aux entreprises pour mieux aligner leurs comportements sur l'agenda de développement durable. Cet atlas accorde également une attention particulière aux liens entre le cadre des droits de l’homme et les objectifs de développement durable.